Google Penguin 2.0 est en place !

Suite à un tweet et un article de Matt Cutts, des articles parus sur Search Engine Land et Search Engine Watch, ainsi que des constations personnelles et le retour d’autres SEO, nous pouvons désormais affirmer que le nouveau filtre Penguin est arrivé !

En effet, la quatrième version de Penguin (ou Penguin 2.0) était annoncée depuis pas mal de temps comme une grosse mise à jour. Et les mouvements constatés et partagés sur Twitter par différents référenceurs semblent le confirmer !

Ce filtre qui « devrait » mieux lutter contre le spam faisait peur à beaucoup de monde, il faudra désormais étudier les mouvements et comprendre ce qui a été réellement modifier, afin d’ajuster nos campagnes de référencement. Matt Cutts le disait encore cette semaine dans sa 199ème vidéo pour les webmasters. Selon lui, seulement 2,3% des requêtes (pour l’anglais) seraient impactées par Penguin 4. Mais il précise que cela dépend des langues (en sachant que le français est une langue tout de même bien spammée, et donc que ce pourcentage peut être plus élevé chez nous).

Le nouveau « Pingouin » n’est pas seulement une mise à jour, mais bien une révision du filtre, qui devrait être plus « pertinent » et plus violent envers le spam.

Historique des mises à jour de Penguin :

  • Penguin 1 : 24 avril 2012 (impactant 3.1% des requêtes)
  • Penguin 2 : 26 mai 2012 (impactant 0.1% des requêtes)
  • Penguin 3 : 5 octobre 2012 (impactant 0.3% des requêtes)
  • Penguin 4 (ou v2) : 22 mai 2013 (impactant 2.3% des requêtes)

Voici la dernière vidéo de Matt Cutts sur Penguin, pour ceux qui ne l’auraient pas encore visionnée :

 

 

Check Also

Les 6 critères SEO les plus importants

Cela ne surprendra personne, le monde du référencement est un domaine en constante évolution et …

10 comments

  1. Merci pour la news, pas constaté d’impact sur aucun de mes sites. La mise à jour est-elle terminée ou on peut avoir des surprises aujourd’hui ou demain ?

  2. Hello,

    Aucun de mes sites impactés sauf un légèrement qui pourtant est plutôt clean.
    Ce qui se dit : « Denying Value Upstream For Link Spammers » : ce sera pour plus tard selon Matt Cutts

    A +

  3. Effectivement, Twitter confirme que le filtre est déjà actif, et a déjà commencé à faire du mal.
    Sinon question annexe par rapport à l’article, comment sont obtenus les chiffres indiquant le nombre de requêtes impactées par la dernière mise à jour ?

  4. @Stef : ça va certainement encore bouger un peu jusqu’à demain, mais le gros est fait …

    @Netlinker : du mouvement à prévoir donc

    @Marco : chiffres communiqués directement par GG

  5. Je confirme si besoin est que ça a bien bougé. J’ai vu pas mal de sites se prendre de belles claques. Et ça n’a pas toujours amélioré la pertinence des résultats :)

  6. Ok merci, j’avais pas suivi :p
    Sinon sur les mots clés que je suis, je vois également quelques aberrations, en particulier une page qui intègre juste en iframe le premier résultat Google, et qui vient de se positionner direct en première page. J’espère que Google va ajuster ça…

  7. D’après ce que j’avais cru comprendre, ce manchot 2.0 était plutôt prévu pour l’été. Bon, en tout cas maintenant c’est fait, mais même si ça a un peu bougé, je ne crois pas que c’est le désastre total tant redouté…

  8. RAS de mon coté pour le moment – mais bon je garde un œil ouvert – et comme le disent certaine personnes, sur certaines requêtes, on peut pas dire que ce soit plus pertinent

  9. Pour moi, j’ai perdu 2 places en première page sur mes mots clés, par rapport à des sites quasi inconnus jusqu’à lors pour moi, super pingouin 2.0, j’espère que va changer rapidement, car aucune méthode de SEO contraire aux règles Google, à ne rien y comprendre.

  10. Bonjour,

    Je n’ai pas constaté de bouleversements significatifs concernant les positionnements mes différents sites Internet. D’après certains témoignages, il y a bien eu quelques variations mais pas toujours logiques par rapport aux sur-optimisations ou non de certains sites. Bref, attendons les prochains passages du filtre « Penguin ».