Google Webmaster Tools : téléchargez l’historique de vos liens par date

Voici une information toute récente, que j’ai découverte via un article retweeté par Florian Karmen, et elle va forcément vous intéresser : il est désormais possible de classer vos liens selon leur date de prise en compte par Google.

Cela se traduit par un téléchargement via un fichier CSV ou un document Google dans les GWT (Google Webmaster Tools), ce dernier prenant l’intitulé « All_Links_www_votresite_com_ ».
EDIT 19/07/12 : Matt Cutts l’a d’ailleurs signalé par un tweet le 17 juillet.

Tweet Matts Cutts GWT Historique

Ce fichier classe vos liens par date, vous permettant de savoir qui vous lie, et depuis quand ! Vous pourrez suivre votre netlinking plus facilement, et entreprendre les actions correctrices nécessaires (surtout en cas de pénalité infligée à votre site). Un exemple :

historique de vos liens par date
Source

Que ce soit dans une situation de linkbaiting, linkbuilding ou Negative Seo, ces informations vous seront assez utiles.

Comment trouver ce tableau ?

Voici le chemin pour trouver cette info :

GWT > Trafic > Liens vers votre site > Plus > Télécharger les derniers liens

Chemin liens GWT par date 1

 

 

 

 

Chemin liens GWT par date 2

Chemin liens GWT par date 3

C’est un grand pas que Google fait en notre sens, pour nous aider à auditer les backlinks pointant vers nos sites. Je pense que cela nous annonce de nombreux nouveaux changements au niveau du suivi du netlinking via les GWT dans les mois à venir, avec une grosse attente de ma part pour l’outil permettant de désavouer les liens, déjà disponible chez Bing …

Check Also

Les 6 critères SEO les plus importants

Cela ne surprendra personne, le monde du référencement est un domaine en constante évolution et …

10 comments

  1. Intéressante cette nouveauté dans GWT pour découvrir les derniers liens qui pointent vers nos sites. Il ne manque plus que l’outil pour désavouer certains et ce sera parfait. ^^

  2. Merci pour l’info. Effectivement ceci est très utile pour suivre son ref. Outre le suivi des échanges de liens, on va pouvoir suivre chronologiquement les « vrais » liens naturels !

  3. J’ai regardé ce n’est pas la date de première prise en compte du lien, j’ai un com posé en 2010 et apparait en juin 2012 !
    En général les derniers liens correspondent aux dates de cache des pages contenant les liens.

  4. Yup, pas mal ce petit outil qui devrait bien nous aider – et je vois aussi que tout le monde attend le tool pour désavouer les liens « NSEO » (je le mets entre guillemetx exprès!). Un pas en avant Google serait il en train de redevenir le gentil GG qu’on connaissait en 2003/2004 ? et qui nous proposait pleins de trucs pour nous aider ?

  5. Génial cette news : on va enfin avoir un peu plus de lisibilité sur la prise en compte de nos liens …
    Enfin bon après si au final, les données affichées dans GWT ne sont qu’un échantillon comme avec la commande link ou avec barre affichée pour le PR, c’est pas génial.
    Mais bon a priori c’est GWT donc c’est OK pour la data ^^

  6. @GammaSeoTools : Il y a quelques incohérences, mais j’ai vu certains liens de 2010 voire plus anciens. Un changement d’ancre possible pour ton commentaire ou 301 de l’url ?

  7. Dommage qu’on ne puisse pas regrouper par domaine, et qu’on ne puisse pas avoir l’ancre liée, ça serait l’outil parfait !

  8. Je crois plutôt que GWT liste les liens dans l’ordre dans lequel Google les crawl pour la dernière fois.
    Dans la liste, j’ai des liens qui datent de 2008 donc ce n’est pas si pertinent que ça comme fonctionnalité.

  9. Intéressant cette nouvelle option, ça m’a permis de découvrir des liens de 2004 sur quelques sites. Effectivement, j’ai l’impression que ça liste les liens par rapport au dernier crawl, car j’ai des liens posés en 2008 sur certains annuaires et qui sont répertoriés seulement il y a 10 jours.

  10. Certainement d’une grande utilité… Bien que dans mon cas, je m’apercois que Google n’a rien vu de neuf depuis presque un mois…. ce qui est impossible (enfin, pour moi). Ou alors Google est en vacances de fin d’année…